Travaux au potager en juin

178373458

Juin est le mois « idéal » au jardin.
C’est le moment de contempler vos roses, de profiter de leur doux parfums et de commencer vos récoltes. Commencer aussi à envisager vos futures conserves pour l’hiver en cas de surplus de récoltes.
Si vous avez des calendulas (soucis des jardins), de l’hélichryse, des pétales de rose, pensez à faire vos macérats (ce sera l’objet d’un autre article).
Mais pour autant que l’on commence à récolter, on continue à s’activer dans notre potager en échelonnant les semis, en arrosant, en paillant pour limiter l’évaporation.
Tout le temps que vous aurez passé à chouchouter votre jardin sera récompensé au moment des récoltes.

C’est le moment de….

  • Semez en pleine terre les cornichons
  • Plantez en pleine terre les potirons, par groupe de 3-4 jeunes pousses et protégez-les s’il fait encore un peu frais.
    Ne conservez qu’un plant (le plus vigoureux) par groupe de potirons semés en place le mois dernier. Arrachez les autres. Pincez et tuteurez-les.
  • Plantez en pleine terre les concombres, par groupe de 3-4 jeunes pousses et protégez-les s’il fait encore un peu frais. Pincez et tuteurez-les.
  • Semez en place les aubergines, vous aurez ainsi une récolte tardive.
    OU Plantez vos jeunes plants en pleine terre, par groupe de 3-4 jeunes pousses et protégez-les s’il fait encore un peu frais.
  • Plantez en pleine terre les poivrons, par groupe de 3-4 jeunes pousses et protégez-les s’il fait encore un peu frais.
  • Paillez les pieds de pastèque.
  • Pincez et tuteurez les plants de melon.
  • Plantez les tomates en pleine terre, par groupe de 3-4 jeunes pousses et protégez-les s’il fait encore un peu frais.
    Tuteurez les tomates. Ne laissez pas les gourmands des tomates prendre le dessus. Supprimez-les dès qu’ils apparaissent à l’aisselle des feuilles. Pincez et tuteurez.
  • Ne conservez qu’un plant (le plus vigoureux) par groupe de courgettes semés en place le mois dernier. Arrachez les autres.
    Protégez-les s’il fait encore un peu frais. Repiquez en pleine terre ceux que vous avez semé en godets les mois précédents.
  • Arrosez les artichauts une fois par semaine dès maintenant puis durant tout l’été.
  • Semez en pleine terre et en ligne :  épinard d’été, laitue, poirée, choux.
  • Plantez en pleine terre : céleri branche, chicorée frisée, scarole, choux.
  • Couchez les feuilles de l’ail et de l’oignon s’ils ne mûrissent pas assez vite : pliez les feuilles à leur base en marchant dessus.
  • Récolter l’ail blanc et l’ail rose.
  • Semer en pleine terre les graines de betterave, attention à ne pas semer trop dru.
  • Semer les radis en place.
  • Buttez les pomme de terre tardives en place quand elles atteignent 15cm de haut la première fois et 20cm de haut la seconde fois, selon la date de plantation.
  • Semez en pleine terre les carottes . Protégez contre la mouche de la carotte : installez un filet anti insecte ou pensez à semer des poireaux d’hiver en même temps, l’un éloignera le prédateur de l’autre.
  • Semez les haricots pour les récolter secs ou demi-secs.
  • Buttez haricots, pois, fèves semés les mois précédents lorsqu’ils ont 20cm de haut et ramez-les.
  • Buttez le maïs au fur et à mesure de sa croissance.
  • Plantez les aromatiques en pleine terre ou dans un carré d’aromatiques.
  • Ressemez aneth, cerfeuil, persil qui montent en graine dès qu’il fait chaud.
  • Coupez l’engrais vert semé au printemps, enfouissez-le en terre ou utilisez le pour pailler vos planches.

Autres travaux

Ce n’est pas le moment de relâcher les efforts, pensez donc à :

  • Boostez vos plantes en les arrosant tous les quinze jours avec du purin d’ortie, de consoude ou de prêle dilué.
  • Binez, sarclez, paillez entre les rangs de légumes surtout si vous vous absentez plusieurs semaines en été.
  • Mettez en place un compost si vous n’en avez pas.

Maladie du potager et lutte contre les maladies

  • Le mildiou sur la tomate et la pomme de terre (traitez les sujets déjà bien développées à la bouillie bordelaise), la teigne du poireau, la noctuelle du chou, l’altise, les pucerons et les limaces et escargots.
  • Fabriquer toutes sortes de purins et autres décoctions.
  • Truc & astuce à vérifier (si cela tente quelqu’un d’essayer) : Ne jetez pas les ébourgeonnages de tomates mais placez-les dans le coeur de vos choux. Ils repousseront les attaques de mouches blanches.